MORT DE STEVE JOBS : Apple, la vie après Steve Jobs

Apple, la vie après la Mort de Steve Jobs

Une nouvelle ère s’annonce pour le géant de l’informatique Apple après la mort de son cofondateur  Steve Jobs. Le nouveau CEO Tim Cook a été  préparé à cette lourde succession. Sera-t-il à la hauteur pour continuer à offrir des produits novateurs en avance sur l’époque et sur les concurrents.

Des incertitudes au début de l’ère Cook

Au lendemain de la mort de Steve Jobs, les pronostics vont bon train. Est-ce que la grande firme pourra encore supplanter ses adversaires, les produits futurs seront-ils aussi novateurs, Apple connaîtra-t-elle encore le succès d’antan… Quelques signes positifs ont insufflé un peu d’espoir pour Apple à l’annonce de la mort de son PDG. Les investisseurs sont toujours confiants quant à la pérennité du géant de l’informatique même après Jobs. Cette confiance est confirmée par la hausse du titre de la société toujours très bien cotée en bourse. Les chiffres d’affaires de 2010 et 2011 et la valeur de l’entreprise permettent à la nouvelle direction de garder le cap.

Côté produits, ceux développés par Tim Cook conjointement avec Steve Jobs sont encore en stand-by. Il faudra attendre leur lancement officiel à l’instar de l‘Iphone 4S et l’Iphone 5 pour en mesurer le succès. Après, le nouveau PDG d’Apple sera vraiment tout seul pour réfléchir sur les produits futurs. Pour son premier Keynote sans Steve Jobs, Tim Coock n’a pas franchement convaincu. Le lancement de l’iPhone 5 est son premier grand défi. Pour ses premiers jours à la tête de l’entreprise, les ventes des produits Apple ont augmenté. Quand l’effet de l’annonce de la disparition du dirigeant emblématique s’estompera, elles risquent de tomber. Steve Jobs était tout simplement le premier ambassadeur de la marque à la pomme.

Les hommages du monde entier à un homme d’exception

Le nouveau CEO Tim Cook a tenu à rassembler la communauté Apple pour un hommage collectif au guide. La cérémonie officielle est prévue se tenir dans le campus de Cupertino. Steve Jobs ne verra pas le Campus 2 qu’il a imaginé comme un vaisseau mère pouvant accueillir 13 000 personnes. Apple y transféra ses nouveaux bureaux en 2015.

La mort de Steve Jobs survenue le 5 octobre 2011 a suscité beaucoup d’émotions dans le monde de la technologie. Un génie, un visionnaire sont, entre autres, les superlatifs qui ont été les plus utilisés pour définir le personnage. L’homme et son influence dans la vie des utilisateurs des produits Apple ont été salués. Dans de nombreux pays dans le monde, des personnes se sont recueillies devant les magasins du groupe munis de bougies, de fleurs, parfois avec une petite pomme croquée pour faire allusion à la marque.

Les hommages ont fusé de partout. Même les principaux et éternels adversaires sur le marché de l’informatique comme Google, Samsung, Sony et Amazon ont salué le talent de cette figure emblématique de la technologie. Ayant démissionné de son poste à la fin du mois d’août 2011, déjà très affaibli par sa maladie, Steve Jobs avait quand même gardé la main mise sur les décisions stratégiques. Son successeur, Tim Cook, prendra seul les commandes du vaisseau Apple sans le maître pour le guider.

Ce contenu a été publié dans Internet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *